Mur en pierre naturelle avec pot de lavance et dallage en travertin Medium

Poser un muret en pierre naturelle

Pose en pierre sèche, pose avec mortier et autres variantes

Mur en pierre naturelle avec pot de lavance et dallage en travertin Medium

Un mur en pierre naturelle est un véritable atout pour votre espace extérieur. Avec ses couleurs et structures naturelles, les murets en travertin, granite, calcaire & Cie créent une ambiance chaleureuse. Découvrez dans cet article ce à quoi il faut faire attention lors de la pose d'un muret en pierre naturelle et quelles sont les possibilités d'aménagement qui s'offrent à vous !

Découvrez nos muret en pierre naturelle !
Zoom sur un muret en pierre calcaire Cremona

Quels sont les différents types de pose de muret ?

Un muret peut être posées de différentes manières, selon les pierres à muret utilisées et plus particulièrement la finition de leurs faces inférieure et latérales. On distingue la pose en pierre sèche de la pose avec mortier.

Les pierres à muret en pierre naturelle aux faces régulières devraient être collées pour assurer une bonne stabilité. Pour ce faire, on utilise de la colle de montage pour consolider les différentes couches. Si les faces sont irrégulières, elles sont reliées par du mortier.

Si la pierre est adaptée à une pose en pierre sèche, nous l’indiquons sur la page produit correspondante.

Pour une pose facile : le mur en pierres sèches

Muret en quartzite Irish Gold avec gazon
Une surface légèrement irrégulière est importante pour la stabilité du muret. Cliquez sur la photo pour découvrir nos murets en quartzite !

Un muret en pierres sèches est relativement facile à construire. Il est important que les pierres à muret utilisées à cet effet aient une surface légèrement irrégulière. Ainsi, les pierres se calent entre elles et ne peuvent pas glisser. Les pierres naturelles dont la surface est rugueuse ou clivée sont donc les plus adaptées à une pose en pierre sèche. Le poids des pierres est un autre facteur de stabilité de ce type de pose.

L'aspect naturel des murs en pierres sèches joue en leur faveur. Les joints, qui ne sont pas remplis de mortier, laissent des espaces vides qui peuvent être garnis de végétation. Il convient également de mentionner les avantages écologiques d'un muret en pierres sèches : les nombreuses petites cavités dans un muret en pierres sèches offrent par exemple un abri aux abeilles sauvages, aux lézards etc.

Veuillez tenir compte de ceci :

Avec des pierres à muret appropriées, la pose en pierre sèche est facile à réaliser avec un peu d'habileté manuelle. Toutefois, si le muret en pierres sèches se trouve à côté d'une route ou s'il doit dépasser un mètre de hauteur, il est conseillé de faire appel à un spécialiste afin de ne pas prendre de risques quant à sa stabilité.

La pose en pierre sèche, étape par étape

Zoom sur un muret en quartzite Rio Dorado Or
Si les pierres à muret adaptées à la pose en pierres sèches (ici les pierres à muret en quartzite Rio Dorado), ceci est signalé sur la page produit correspondante. Cliquez sur l'image pour découvrir ce muret !

Pour ériger un muret en pierre naturelle en suivant la méthode de pose en pierre sèche, il faut tout d'abord planifier la pose du muret et installer les fondations.

Pour ce faire, les fondations sont délimitées à l’aide de cordeaux. La zone délimitée doit être légèrement plus large que le muret prévu.

  • Étape 1 : Creusez des fondations de 20-40 cm.
  • Étape 2 : Versez du gravier et compactez cette couche qui servira de protection antigel.
  • Étape 3 : Posez la première rangée de pierres à muret. Vérifiez qu’elles sont bien alignées avec un niveau à bulle.
  • Étape 4 : Laissez les joints vides.
  • Étape 5 : Posez les pierres à muret une rangée après l’autre. Chaque rangée doit être décalée par rapport à la rangée inférieure.

Dans le cas de la pose en pierre sèche, d’autres étapes ne sont pas nécessaires et la pose du muret est ainsi terminée.

Particulièrement solide : la pose avec mortier

Travertinterrasse Medium Select mit Mauer und Person
Un muret posé avec du mortier est idéal pour une construction stable et fait office de délimitation esthétique.

Si vous optez pour une pose avec mortier, vous pouvez utiliser une grande variété de pierres à muret : briques, blocs de béton, mais aussi pierre naturelle. La pose avec mortier est également explicitement recommandée pour les pierres à muret en pierre naturelle dont les faces (non visibles) sont particulièrement planes et régulières.

Pour ériger un muret avec du mortier, il est important d'avoir des fondations solides en béton. En outre, le mur doit être protégé contre l'humidité afin d'éviter les fissures.

Les murets construits avec du mortier disposent d'une grande stabilité. Ils peuvent donc également servir de surface d'assise dans le jardin ou avoir une fonction de soutien sur les terrains en pente.

Poser un muret avec du mortier : la marche à suivre

Frontalansicht Travertinmauer
Un mur en mortier avec des pierres à muret de surface régulière : les pierres peuvent ici être collées avec de la colle de montage et les joints verticaux peuvent être laissés vides. Une couche de mortier n'est appliquée que sous la première couche de pierres à muret.

La construction d'un muret avec du mortier requiert une certaine habileté manuelle et un certain travail préliminaire. Pour ériger un muret en pierre naturelle avec du mortier, il faut d'abord planifier sa pose et installer les fondations. Pour ce qui est de la profondeur de celles-ci, veillez à respecter les normes de construction en vigueur.

1. L’installation des fondations en béton

  • Délimiter les fondations avec des cordeaux. Elles doivent être plus larges que le muret prévu (au moins 10 cm).
  • Commencer par creuser sur au moins 80 cm.
  • Ensuite, mettre en place au moins 50 cm de gravier comme matériau pour la protection contre le gel et compacter couche par couche (avec une dame de compactage ou une plaque vibrante).
  • Ensuite, poser un coffrage pour les fondations en béton
  • Couler les fondations en béton, les lisser et laisser sécher
  • Appliquer une fine couche de mortier et poser un film de protection pour muret

2. La pose du muret

  • Appliquer une couche épaisse de mortier sur les fondations en béton sèche
  • Poser ensuite la première couche de pierres à muret. Veiller à ce que tout soit bien plan à l’aide d’un niveau à bulle.

Attention à la suite : Les pierres à muret ont-elles des faces planes et régulières ou bien brutes et irrégulières ?

Pierres à muret avec faces planes & régulières :

  • Poser les pierres à muret aux faces (non visibles) planes et régulières couche par couche et les coller avec de la colle de montage.
  • Laisser les joints vides entre les faces latérales des pierres à muret.

Pierres à muret avec faces irrégulières :

  • Poser les pierres à muret irrégulières couche par couche avec un lit de mortier entre les rangées et remplir les joints verticaux avec du mortier.

3. Les finitions du muret

  • Installer un film à bulles dans les fondations autour de la première rangée de pierres.
  • Remplir le reste des fondations
  • Couper le film à bulles

Plutôt sobre ou extravagant ? Les différents types de maçonnerie

Selon les formats des pierres, il existe différentes manières de construire son muret. Avec des pierres du même format, il est possible d’opter pour un appareil régulier : les rangées font toutes la même hauteur et les pierres sont posées en décalage par rapport à la couche inférieure.

Avec des pierres à muret de tailles différentes, il est possible de choisir un appareil à alternance d’assises régulières. Cette fois, les rangées ont des hauteurs variables. Il existe différentes variantes, mais la couche inférieure du muret devrait toujours être constituée des pierres les plus grosses. Ensuite, il est possible d’alterner entre des couches plus fines et plus épaisses.

L'effet d’un appareil à alternance d’assises irrégulières est quant à lui particulièrement naturel et rustique. Dans ce cas, on utilise pour plusieurs rangées quelques pierres qui dépassent en hauteur et sont compensées dans la rangée suivante par des pierres de plus petit format. On obtient ainsi un aspect irrégulier mais esthétique. La couche au milieu du muret devrait idéalement avoir une hauteur régulière.

Remarque : toutes les informations techniques contenues dans cet article sont données à titre indicatif et ne remplacent pas les connaissances d'un poseur de pierres naturelles agréé.

Dernière mise à jour : 26-09-22
Pauline Commercon
Auteur :
Pauline Commerçon
écrit différents articles informatifs et techniques sur la pierre naturelle et le grès cérame. Comment aménager votre intérieur ou votre terrasse ? Quelle est la marche à suivre pour poser vous-même votre sol ? Vous trouverez toutes sortes de renseignements dans notre magazine !