Poser des dalles de terrasse sur une dalle en béton avec un tapis drainant

Comment poser des dalles de terrasse sur une dalle béton

Poser des dalles sur une dalle de terrasse sur une dalle en béton avec un tapis drainant

Poser des dalles de terrasse sur une dalle en béton avec un tapis drainant

Imaginez une terrasse en pierre naturelle aux allures méditerranéennes, aux couleurs classiques ou aux formes linéaires modernes... Le rêve, n’est-ce pas ? Une terrasse doit avant tout rester fidèle aux goûts de chacun et pouvoir créer une ambiance particulièrement agréable. Mais avant de penser à profiter de votre extérieur et de vous y détendre, restons pragmatiques et considérons avant toute chose la première étape de cette transformation, qui n’est autre que la pose de vos dalles de terrasse. Vous avez choisi des dalles en pierre naturelle ou en grès cérame et vous souhaitez les poser sur une dalle en béton ? Dans cet article, nous vous dévoilons tous nos conseils et les erreurs à éviter.

Découvrez une variété de dalles de terrasse
Dalles en travertin Rustic et chaise longue en bois vues de haut

Dans le cas d'une pose sur une dalle en béton (pose collée) et contrairement à une pose à sec sur une couche de base en gravier (pose à sec), il est particulièrement important de respecter la pente prévue à cet effet empêchant ainsi l'eau de s’infiltrer à travers le support, c'est-à-dire à travers la dalle en béton. L'évacuation de l'eau est nécessaire et peut être optimisée par l‘installation d’un tapis drainant. Les dalles de terrasse peuvent être posées de trois manières différentes sur la dalle en béton préalablement coulée. Pour en savoir plus sur les différents types de pose, leurs avantages ainsi que tous nos conseils de pose, consultez cet article !

Préparation de la dalle en béton pour la pose

Avant de se consacrer à la pose, il est nécessaire de vérifier si la dalle en béton existante présente une pente suffisante. Les dalles de terrasse sont généralement posées sur une pente de 2 %, parfois même de 3 %. Les différentes finitions de surface des dalles de terrasse jouent également un rôle à cet égard. À titre d’exemple, il est recommandé de prévoir un peu plus de pente pour les matériaux à la surface clivée afin de faciliter l'écoulement de l'eau.

Si la dalle en béton ne présente aucune pente, il sera alors important d’en créer une avec une chape. Pour éviter que l'eau ne s'infiltre dans la dalle en béton et aussi dans la construction adjacente, c'est-à-dire la maison, il vous faudra alors étanchéifier la zone avant d'appliquer cette chape. Il peut s'agir par exemple d'un d’enduit d’imperméabilisation de la marque Sopro. La surface de la chape doit également être étanchéifiée.

Remarque : Lors de la phase de planification, vérifiez que la dalle en béton ne présente pas de fissures et qu’elle est capable de supporter le poids des dalles de terrasse et du matériau de lit de pose. Cela est d’autant plus important si la terrasse se trouve par exemple sur un garage ou au-dessus d'une cave.

Prévenir les décolorations et les dégâts causés par le gel avec un tapis de drainage

Des systèmes de drainage sont utilisés lorsque les dalles de terrasse sont posées sur une dalle en béton.

Un tapis drainant est appliqué directement sur la dalle en béton étanche et posée sur une pente suffisante. Le principal avantage d’un tapis drainant, par aileurs invisible par la suite, est la très bonne évacuation de l'eau d'infiltration vers une bouche d'égout ou un système d’évacuation. De plus, un tapis drainant empêche également l'eau de pénétrer la pierre vers le bas du revêtement, ce qui permet ainsi d’éviter des décolorations dues à l'accumulation de l’eau.

Vous l’aurez compris, utiliser un tapis drainant sur une dalle en béton n’a que du bon et contribue donc à prévenir durablement les dégâts causés par l'eau et le gel.

La pose des dalles de terrasse

Une fois le drainage de l'eau de pluie de la dalle en béton assuré, vous pouvez passer à la pose des dalles de terrasse. La pose peut être réalisée en suivant différentes méthodes et en utilisant différents matériaux pour le lit de pose.

La pose sur lit de gravillons

La pose des dalles en pierre calcaire
Les dalles en pierre naturelle – ici Blaustein Azur – sont déposées sur une couche de 30 à 50 mm de gravillons nobles.

Une pose à sec sur gravillons est relativement simple et peu coûteuse. Elle présente en outre l'avantage de pouvoir remplacer les dalles facilement si cela venait à s’avérer nécessaire.

Les dalles de terrasse en pierre naturelle devraient être posées sur des gravillons nobles. Les autres gravillons, galets ou graviers, contiennent des minéraux/composants ferreux facilement solubles pouvant atteindre la surface des dalles par capillarité et entraîner une décoloration (efflorescence) de la pierre naturelle.

Posez les gravillons sur une hauteur de 30 à 50 mm sur la dalle en béton et son tapis de drainage en veillant à aplanir la surface. Ensuite, déposez les dalles de terrasse et fixez-les en tapotant avec un maillet en caoutchouc blanc. Vérifiez à l'aide d'un niveau à bulle que les dalles soient bien planes les unes par rapport aux autres et que la pente recommandée soit respectée. Un cordeau de maçon tendu peut aussi aider à contrôler la rectitude des dalles de terrasse et des joints.

Remarque : lors de la pose sur lit de gravillons, il est conseillé d'entourer la surface de la terrasse d'une bordure, car le lit de gravillons pourrait sinon déborder sur les côtés de la terrasse. Pour ce faire, utilisez des bordures de pierre ou collez fermement la rangée extérieure des dalles de terrasse.

La pose semi-collée

La pose semi-collée est aussi facile à réaliser que la pose à sec. Ici aussi, posez une couche de gravillons nobles au-dessus du tapis de drainage. Ensuite, enduisez le dos des dalles de terrasse de mortier-colle selon la méthode du double encollage (Peigne à colle avec dents de 12-14 mm) et déposez-les sur le lit de gravillons. Tapez légèrement avec un maillet en caoutchouc pour les fixer. Veillez à prévoir un joint de dilatation sur les bords de la surface de pose.

Ensuite, jointoyez les dalles avec du mortier-joint drainant élastique (nous recommandons Sopro Solitär F 20) en appliquant ce dernier dans les joints à l'aide d'un tuyau d'arrosage et d'une raclette en caoutchouc. Enlevez ensuite les salissures et restes de mortier sur la surface et, dans le cas où vous choisissez de poser des dalles en pierre naturelle, appliquez un imperméabilisant. Pour en savoir plus sur la pose semi-collée des dalles de terrasse, consultez l'article notre article de magazine.

Avantages de la pose semi-collée : La pose semi-collée combine les avantages de la pose à sec et de la pose collée. Comme la pose à sec, elle est facile à réaliser, et comme la pose collée, elle marque aussi des points puisqu’elle permet une pose avec des joints perméables à l'eau et empêche ainsi la présence de mauvaises herbes ou de fourmis.

La pose avec du mortier de drainage

Les dalles sont posées au mortier sur une couche de base en gravier.
Les dalles en granite sont posées sur du mortier drainant ou du mortier monograin. Aussi très visible sur la photo : le tapis drainant afin que l’eau de pluie puisse s‘écouler correctement.

En choisissant un mortier de drainage pour son lit de pose, on dépense souvent un peu plus que pour un mortier classique. Cependant, le mortier drainant a l’avantage de permettre à l’artisan de poser les dalles de manière très solide et avec un mortier-joint drainant ferme. Le mortier-colle spécial pour pierres naturelles (également appelé mortier de drainage ou mortier monograin) est perméable à l'eau et disponible dans le commerce sous forme de sacs prêts à l’emploi. Le mélanger soi-même est aussi possible. Pour ce faire, utilisez des gravillons nobles et du liant trass. Il est important de respecter les proportions de mélange (6:1), sans quoi la pose ne pourra pas être réalisée correctement.

Lors de votre achat, veillez à ce que le mortier de drainage soit adapté à la pierre naturelle. Le mortier de drainage à utiliser se compose de gravillons nobles, d'une granulométrie de 2 à 5 ou de 2 à 8 mm, et d'un agrégat composé de liant trass. Le mortier de drainage ou le mortier monograin est mélangé dans une bétonnière ou à l'aide d'un malaxeur, selon les proportions indiquées sur l'emballage. La pose des dalles de terrasse doit s’effectuer sur une dalle en béton encore humide dans un mortier de drainage d'au moins 3 à 5 cm d'épaisseur. Cela signifie que la colle flexible apposée sur le verso des dalles en pierre naturelle est pressée dans le lit de mortier de drainage humide. Le mortier de drainage doit être protégé contre le dessèchement ou être mélangé au fur et à mesure, afin qu’il puisse être appliqué humide. Utilisez ici, comme pour la pose sur lit de gravillons, un maillet en caoutchouc blanc pour enfoncer, dans un lit de mortier, les dalles de terrasse préalablement enduites de colle au verso, ainsi qu’un niveau à bulle pour ajuster les dalles les unes par rapport aux autres.

La pose sur plots

Les dalles sont posées sur pilotis, l'installateur utilise un niveau à bulle
Avec ce type de pose, les dalles sont déposées sur des plots surélevés puis contrôlées afin de s’assurer que ces dernières soient droites et planes.

Cette variante de pose est particulièrement adaptée à la pose de dalles de terrasse sur balcons ou terrasses de toit. Toutefois, cette dernière n'est pas recommandée pour toutes les pierres naturelles, mais principalement pour les pierres dures comme le granite, le quartzite ou le basalte. Non seulement il est possible d’économiser du poids grâce à cette pose, mais il n'est pas non plus nécessaire de poser les dalles avec une pente, car l'eau de pluie peut s'écouler dans les joints vides d'environ 4 mm de large et sous les dalles. Le support, en l'occurrence la dalle en béton, doit toutefois respecter la pente recommandée. Les dalles de terrasse sont placées sur les plots et posées avec des joints croisés. Très pratique : les dalles sur la surface en béton peuvent être remplacées rapidement et sans problème. Vous trouverez plus d'informations sur les terrasses et la pose sur plots dans notre article du magazine.

Les erreurs typiques qu’il vaut mieux vaut éviter !

  • Si la pose est effectuée sur une dalle en béton et la pente ou les règles d’étanchéité n’ont pas été respectées -> l'eau peut s'infiltrer dans la dalle en béton ou dans la construction adjacente et provoquer des dommages. De plus, des dommages dus au gel et des décolorations/efflorescences de la pierre naturelle sont possibles si l'eau ne peut pas s'écouler correctement.
  • S’il n’y a pas assez de joints de raccordement et de dilatation prévus -> des dommages dus aux tensions peuvent survenir.
  • Si au lieu de gravillons nobles, on choisit des gravillons bon marché -> il peut y avoir un effet d’efflorescence, des décolorations ou des taches de rouille sur les dalles de terrasse.
  • Si on utilise un mortier de pose inadapté -> des dommages dus au gel, des décolorations et des dégâts des eaux sur les dalles de terrasse ne sont pas à exclure.

Remarque : toutes les indications techniques évoquées dans cet article sont données à titre indicatif et ne remplacent pas les connaissances d’un carreleur professionnel certifié.

Dernière photo: ©Kenny / Fotolia.com

Dernière mise à jour : 21-06-22
Photo de Marine Quintrand
Auteur :
Marine Quintrand
écrit différents articles informatifs et techniques sur la pierre naturelle et le grès cérame. Comment aménager votre intérieur ou votre terrasse ? Quelle est la marche à suivre pour poser vous-même votre sol ? Vous trouverez toutes sortes de renseignements dans notre magazine !